La mort de Mishima par suicide rituel

Dans un Japon occidentalisé, le grand écrivain a voulu faire retour à la tradition des samouraïs.

LITERATURE-MISHIMA-SUICIDE
©AFP
Le 24 novembre 1970, le célèbre écrivain Yukio Mishima, 45 ans, dîna avec quatre étudiants dans un restaurant de Tokyo. Depuis son roman Confession d'un masque (1949), il est une figure de proue de la littérature japonaise, - l'année précédente, il a frôlé le prix Nobel de littérature finalement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet