"Mon père, ce salaud"

Sorj Chalandon révèle l’incroyable parcours de son père durant la guerre et le traumatisme que ce fut pour lui.

"Mon père, ce salaud"
© AFP
Sorj Chalandon a souvent évoqué son père, en particulier dans Profession du père en 2015. Il y explorait la perversité possible d'une relation parent-enfant, dans un roman puissant, terrible, basé sur l'histoire même de l'écrivain à qui son père vola littéralement l'enfance au début des années 60 à Lyon, la transformant en enfer. Un père manipulateur, mythomane et pervers qui fait de son fils, Emile dans...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité