Un film sulfureux sur un sujet tabou

Véronique Bergen analyse magistralement "Portier de nuit" de Liliana Cavani.

Un film sulfureux sur un sujet tabou
©Alain Trellu
Film d'une ambiguïté extrême, Portier de nuit, chef-d'œuvre de la réalisatrice italienne Liliana Cavani (née en 1933 en Emilie-Romagne), suscita la polémique dès sa sortie en 1974 - et aujourd'hui encore - à cause de son sujet : l'amour fou qui unit une adolescente déportée en camp de concentration et l'un de ses...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité