Joana Balavoine se livre sur son passé de toxicomane à travers une bande dessinée

La fille de l’interprète de "L’Aziza" raconte sa bataille contre la drogue dans la bande dessinée "Les Lions endormis".

M.T. (st.)
Joana Balavoine porte un nom qui parle à beaucoup, mais elle reste encore inconnue du grand public. Son père, le chanteur Daniel Balavoine, est omniprésent dans sa vie, tant les gens parlent de lui. Pourtant, Joana Balavoine ne l'a pas connu, lui qui fut tué dans un accident d'hélicoptère, lors du Paris-Dakar, cinq mois avant sa naissance, en 1986. Sous le poids de son nom de famille, Joana se révolte. "Les gens me parlaient d'un mec que je ne...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité