Joëlle Sambi: “La kalach et la plume sont des armes. J’ai préféré prendre le stylo et canarder comme ça”

Autrice, slameuse, performeuse, militante LGBTQI+, Joëlle Sambi sort “Caillasses”. Un premier recueil de poésie qui grésille, démange, dérange, décape. Par celle qui, autrefois à Kinshasa, aujourd’hui à Bruxelles, continue de choisir pour arme le stylo.

Joëlle Sambi dans les vestes locaux de Café Congo, à Anderlecht. En ce lieu, fondé par Gia Abrassart, des artistes de la communauté congolaise, de diverses disciplines, trouvent espace, écho, écoute.
Joëlle Sambi dans les vestes locaux de Café Congo, à Anderlecht. En ce lieu, fondé par Gia Abrassart, des artistes de la communauté congolaise, de diverses disciplines, trouvent espace, écho, écoute. ©Ennio Cameriere
La performance Fusion, conçue et portée en duo avec la krumpeuse Hendrickx Ntela, a fait partie des trois créations retenues par ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité