Au fil de la détresse d’Ariane

Nadja invite les enfants dans “Le jardin d’Ariane” avant de livrer, en BD, une version féministe du mythe du Minotaure.

Au fil de la détresse d’Ariane
©nadja
Suivre aveuglément, et sans hésitation, les fils d’Ariane et de Nadja pour relire, sous un joug plus féministe, à la lumière...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...