L’impossibilité d’étouffer un inceste

Dans un livre implacable, Christine Angot revient sur l’inceste infligé par son père.

L’impossibilité d’étouffer un inceste
©bouchra jarrar
Christine Angot avec Le Voyage dans l'Est signe un fort roman d'une très grande justesse. Certains qui ne l'ont pas encore lu, s'étonneront qu'elle revienne à nouveau sur l'inceste qu'elle a subi adolescente. Devrait-elle ne plus en parler ? Les mots peuvent-ils...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité