La cavale d’un agriculteur traqué

Corinne Royer porte le regard sur des paysans désespérés qui ne parviennent plus à vivre de leur travail.

Monique Verdussen
La cavale d’un agriculteur traqué
©Shutterstock
Le fait divers, réel, fut relayé par la presse de l'époque. Florence Aubenas y a, tout récemment, consacré une série dans Le Monde. Mais en accordant les couleurs de la fiction à la force des mots, Corinne Royer nous bouscule le cœur et la raison avec son Pleine terre qui, au-delà du sort d'un personnage, met en lumière les souffrances et les frustrations du monde agricole. Celui qui n'en peut plus de règlements...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité