La parole est à la défense, à titre posthume

Les chroniques judiciaires de Maître Mô, récemment décédé, sont rééditées.

La parole est à la défense, à titre posthume
©Belga
De misère humaine, le monde n'est hélas jamais à court. Jean-Yves Moyart pouvait en témoigner. Pendant une décennie, ce pénaliste au barreau de Lille a posté, à intervalles irréguliers, des histoires vraies et par lui vécues en tant qu'avocat, sur le blog de Maître Mô, son pseudonyme. Il n'en écrira plus d'autres. Maître Mô a été emporté par le cancer en février...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité