Derrière l’écrivaine à succès Carmen Mola se cachaient en réalité... trois hommes

Les trois quinquagénaires se sont défendus d’avoir utilisé une signature féminine pour booster les ventes de leurs romans.

©Libération
Une professeure de mathématiques, née à Madrid, proche de la cinquantaine, mère de trois enfants. Une auteure de romans policiers discrète et solitaire, qui préférait utiliser un pseudonyme. Voilà ce que l’on croyait savoir de Carmen Mola. La supercherie a duré jusqu’à vendredi. Ce jour-là, Carmen Mola a remporté le prix...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet