Le romancier belge Antoine Wauters remporte le prix Wepler

Le romancier belge Antoine Wauters a remporté lundi avec "Mahmoud ou la montée des eaux" le prix Wepler, récompense française qui a vocation à promouvoir des "œuvres innovantes de la rentrée littéraire".

Le romancier belge Antoine Wauters remporte le prix Wepler
©JOEL SAGET / AFP

Ce natif de la région de Liège a signé, aux éditions Verdier, un monologue en vers libres où un vieux poète syrien se remémore des moments douloureux de sa vie et de l'histoire de son pays.

Le livre a suscité l'enthousiasme de la critique pour son inventivité.

"Un grand poème, dans lequel on entre avec une étonnante douceur, saisi par la facilité d'immersion. Pourtant, c'est un bain de sang qui nous attend, mais le carnage ne teinte pas l'eau tout entière, il reste des courants clairs", a ainsi écrit le magazine Télérama.

D'abord enseignant dans le supérieur, Antoine Wauters avait été remarqué avec "Nos mères", en 2014, son premier roman, qui raconte l'exil en Europe d'un enfant qui a fui une guerre au Proche-Orient.

Le prix Wepler, soutenu par la Fondation La Poste, a également décerné sa "mention spéciale" à la poétesse Laura Vazquez pour son roman "La Semaine perpétuelle" (Editions du Sous-Sol).

Créé en 1998 à l'initiative de la libraire Marie-Rose Guarniéri, le prix Wepler est doté respectivement de 10.000 et 3.000 euros pour ses deux lauréats.

Ce qu'on a pensé de Mahmoud ou la montée des eaux d'Antoine Wauters.

Sur le même sujet