L’œil et les mots redoutables de Jenny Offill

À travers le quotidien d’une quadragénaire, elle signe avec maestria la chronique impressionniste de nos vies contemporaines.

L’œil et les mots redoutables de Jenny Offill
©Shutterstock
Jenny Offill (née dans le Massachusetts en 1968) est une orfèvre de la concision autant qu'un œil aguerri : en quelques mots, elle croque une situation, une atmosphère, un comportement, avec efficacité et à-propos. Atmosphère (Weather, 2020), son dernier roman, en atteste avec maestria, à travers le portrait qu'elle dresse de Lizzie - une mère de famille, une sœur, une femme qui tente de garder quelque équilibre malgré les contrariétés. Quadragénaire sensible et drôle, Lizzie est bibliothécaire sur un campus universitaire. C'est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet