Patrick Modiano, l'obsession de l’enfance

Avec "Chevreuse", Patrick Modiano revisite les lieux d’une enfance troublée et d’une jeunesse en veine d’écriture.

Patrick Modiano, l'obsession de l’enfance
©Francesca Mantovani
Monique Verdussen
Les inconditionnels resteront inconditionnels. Les indifférents demeureront neutres. Les autres se voudront résistants. Le nouveau roman de Modiano, c'est toujours bel et bien du Modiano. Errances. Souvenirs imprécis. Atmosphère nébuleuse. Un imaginaire envoûtant et l'écriture claire… Chaque roman, depuis La Place de l'Étoile paru en...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité