En canoë vers le cœur de l’Amérique

Trente ans après une première traversée, Eddy L. Harris a retrouvé le Mississippi. Avec d’autres aspirations.

En canoë vers le cœur de l’Amérique
©Shutterstock
Il y a un an paraissait en français Mississippi Solo, récit d'une épopée effectuée fin des années 1980 quand, aspirant écrivain cumulant les échecs, Eddy L. Harris s'était lancé un défi : descendre le Mississippi, seul, à bord d'un canoë. De sa source à La Nouvelle-Orléans. Sans argent ni matériel de camping, sans posséder son propre canoë ni avoir d'expérience en navigation, sans entraînement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité