"Rivage au rapport" de Quentin Leclerc, la classe américaine

Détournant les codes et les clichés du genre, Quentin Leclerc propose un polar inclassable – et très drôle – qui plonge dans l’univers des jeux vidéo.

"Rivage au rapport" de Quentin Leclerc, la classe américaine
©Unsplash
Tous les clichés les plus délavés du roman policier y sont. Le décor à l’américaine : Myriad Pro, cité pavillonnaire de Floride, ses diners et ses faubourgs interlopes. Un crime crapuleux: une série de collégiens retrouvés étranglés, scarifiés d’une marque étrange. Un duo d’enquêteurs dont la faillibilité trahit forcément l’humanité : l’inspecteur Rivage et son fidèle bras droit,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité