Chats d'humeur de chien

Les félins ne sont pas les compagnons nonchalants que l’on croit. Autant le découvrir dans trois albums mordants.

Chats d'humeur de chien
©Delphine Chedru

Ils ronronnent, se pelotonnent sous l’édredon, se glissent dans le tiroir de la salle de bains, le canapé convertible ou la machine à laver. Ils s’endorment sur vos genoux, une patte sur le clavier de l’ordinateur, affûtent leurs griffes sur votre nouveau pull en laine mohair, parfument votre salon avant l’arrivée d’hôtes de marque, et l’on pourrait poursuivre à l’infini…

Tout chat (hum…) leur est égal même s’ils se désespèrent de la manière dont les humains dirigent le monde. Eux savent qu’ils mènent les autres par le bout du museau, n’en font qu’à leur frimousse et jouissent d’un privilège que nul ne leur enlèvera, celui d’être l’ami de l’écrivain, certes, mais aussi des petits. Pas étonnant dès lors qu’ils se faufilent sur la pointe des coussinets entre les pages, quitte à laisser un poil de moustache entre deux voyelles, pour enchanter les matins câlins. Car il suffit d’observer l’éveil des chatons pour oublier la moindre contrariété, comme le montre Fleur van der Weel, autrice, illustratrice, peintre, décoratrice et graphiste, dans Une vie de chatons. Ce premier album traduit en français, proche de l’imagier, raconte le quotidien de Noyau et de Plume, deux chatons confrontés à la dure loi de la jungle. Surtout Plume, la petite sœur qui ne mange pas ses croquettes au poisson aussi vite que Noyau qui, du coup, termine les siennes.

Chats d'humeur de chien
©Fleur van der Weel

On poursuivra avec une journée type des chatons dans cette maison où chaque pièce d’un intérieur aménagé avec soin contient un espace de rangement pour leurs affaires, de la nourriture aux écuelles en passant par un WC intérieur et extérieur, etc. Le lien est rapidement fait vers ce dehors où les chats s’en donnent à cœur joie, entre les fourmis et les libellules, les tulipes et les papillons. Rythmé par une belle variété de cadrages, parfois cinématographiques, où on déniche aussi le langage de la petite enfance sensible aux contrastes, aux couleurs et aux chiffres, l’album de l’artiste néerlandaise augure de précieux moments de partage.

Chats méchants

Qu'on ne s'y trompe pas pour autant. Bien que ronronnants la plupart du temps, les chats peuvent aussi montrer le dos rond, hérisser le poil le long de l'échine, souffler la colère par les narines ou faire de la raillerie un passe-temps favori. À l'image de l'attitude adoptée par les quatre Chats méchants, et fiers de l'être, de Delphine Chedru.

Ils adorent se moquer, surtout du cochon Barnabé, enchaîner les roulés-boulés sans prêter attention à la circulation, voler les poissons d’Edmond, pêcheur à la ligne, subtiliser la sucette d’une petite chatte en larmes et semer la terreur à leur manière. Jusqu’à l’arrivée d’une redoutable souris en ville qui avait une sainte horreur des chats et qui n’hésita pas à les pourchasser…

Comment parer cette attaque inattendue ? Par la gentillesse ? La réponse se niche dans ce récit rebondissant qui se décline dans un dégradé de bleus et verts nuit maîtrisés pour doter les images numériques d’une ambiance polar dont une fin tragique n’est pas à exclure.

Outre l'humour et le rythme adoptés par l'autrice illustratrice française – Prix Sorcières 2017 pour Paul a dit !, (Hélium) –, cette histoire de chats méchants ose poser les questions qui fâchent.

Balade nocturne

Chats d'humeur de chien
©Maud Legrand

Il arrive aussi qu'un enfant, comme Jules, soit tout simplement l'humain d'un chat. Dans Nocturne, le Canadien Emmanuel Simard et la Française Maud Legrand invitent à découvrir le matin brumeux d'un garçon dont le chat dort encore. Jules, pourtant, s'aventure à l'extérieur, perd son doudou, cherche la lumière pour apprendre que c'est finalement le cas de chacun d'entre nous, et s'en remet à la bonne volonté de Constantine, chatte rousse flamboyante, proche de son maître Gaspard et prête, pour cette raison, à aider le petit garçon.

Une tranche de vie matinale et fantaisiste dans un album original et citadin qui incite à se pencher de l’autre côté des palissades.

★★★ Une vie de chatons Album  De Fleur van der Weel, traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron, La partie, 96 pp. Prix 12,90 €. Dès 2 ans.

★★★ Chats méchants  Album De Delphine Chedru, La partie, 40 pp. Prix 13,90 €. Dès 5 ans.

★★★ Nocturne Album De Emmanuel Simard et Maud Legrand, Éditions Deux, 32 pp. Prix 14 €. Dès 3 ans.