Stefan Hertmans: "Mon livre porte sur la banalité du mal"

Dans un roman fascinant, Stefan Hertmans raconte la vie d’un collaborateur flamand qui devint SS et dressa des listes pour les nazis.Une plongée dans l’Histoire et ses fantômes actuels, comme dans les ressorts complexes de l’âme humaine. Interview.

Stefan Hertmans: "Mon livre porte sur la banalité du mal"
©Francesca Mantovani - Editions Gallimard
La Belgique est-elle encore « malade de ses années...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité