Début de siècles et amours finissantes

D’une force intime, Arnaud Cathrine alterne entre deux époques, tracées au scalpel.

Début de siècles et amours finissantes
©Shutterstock
Au plus cru, sans fioritures, dans la froideur de la réalité et si près de la vérité, Arnaud Cathrine nous plonge dans notre présent. Ou dans une certaine nostalgie inhérente à l'époque...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité