Lili, victime consentante et ambivalente

"Les Longueurs", un roman percutant sur l’inceste. Pour ados et d’utilité publique.

Lili, victime consentante et ambivalente
©PEXELS
Littéraire avant tout, nourri d'un mélange de poésie, de réalisme, de douceurs ou de coups de poing, Les Longueurs, le nouveau roman de Claire Castillon (Boulogne Billancourt, 1975), aborde avec une infinie justesse un sujet difficile mais essentiel pour la jeunesse : la pédophilie. Un roman bref, intense, ambivalent, qui se lit le cœur ouvert et la rage au ventre. En ouverture, une définition éloquente, celle de l'outre, à laquelle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité