Nouveau départ pour le roman de gare grâce à Europalia

Six livres ont été rédigés spécialement pour le Festival Europalia, par trois auteurs francophones et trois néerlandophones.

Jean Bernard
Thomas Gunzig
©BART DEWAELE
Le Festival Europalia poursuit son bonhomme de chemin - de fer vu sa thématique "Trains & Tracks" - jusqu'au 15 mai prochain. On le sait, un tel événement n'est pas uniquement consacré aux arts plastiques mais touche aussi bien à la musique qu'au théâtre ou, dans ce cas précis, à la littérature. Et plus précisément aux romans de gare. Six livres de ce type ont ainsi été rédigés spécialement pour l'occasion par trois auteurs francophones et trois néerlandophones : Thomas Gunzig, Caroline Lamarche, Lisette Lombé, Lize Spit, Rob van Essen et Erwin Mortier. Ces romanciers ont repris les codes de cette mode littéraire apparue au XIXe siècle,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité