Le festin redouté d’une famille cannibale

Shalom Auslander, l’auteur de "La lamentation du prépuce", continue à creuser son inimitable sillon.

Le festin redouté d’une famille cannibale
©Pexels
Provocateur, orfèvre du savoureux mariage (pourtant risqué) entre l'outrancier et l'extravagant, Shalom Auslander s'est fait un nom dès la parution de ses mémoires décomplexées, intitulées La lamentation du prépuce (Belfond, 2008). Né dans une famille juive orthodoxe à Monsey, il a poursuivi avec panache son entreprise...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité