Cécile Coulon : "La poésie que j’aime, c’est celle qui sort de chez elle non pas en pyjama mais presque"

"Tout ira bien dans la vie" : rencontre, mardi, aux Midis de la poésie entre Laurence Vielle et Cécile Coulon. De l'importance de la poésie pour diffuser l'espoir, la tendresse, l'humanité.

Cécile Coulon : "La poésie que j’aime, c’est celle qui sort de chez elle non pas en pyjama mais presque"
©Julien Bruhat
L'idée de venir parler de poésie à un moment de la journée, le temps de midi, qu'elle considère comme inhabituel, la ravit. La romancière (elle a publié huit ouvrages dont les remarqués Trois saisons d'orage, Une bête au paradis et Seule en sa demeure ) et nouvelliste Cécile Coulon est aussi poétesse. Son nouveau recueil, En l'absence du capitaine, vient de sortir au Castor Astral....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité