Un amour impossible, et pourtant…

Marilynne Robinson remet en scène Jack Boughton qui affronte cette fois le joug de la ségrégation.

Un amour impossible, et pourtant…
©Shutterstock
Les lecteurs de Marilynne Robinson avaient découvert Jack Boughton dans Chez nous (Actes Sud, 2009), le deuxième volet de la série Gilead. Révérend presbytérien, le père de Jack avait élevé sa nombreuse progéniture selon les préceptes de sa foi et dans le respect des traditions. Tous...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité