La violence conjugale, de la parole au geste

Prix Laure Nobels, "Emprise" de Manon Terwagne narre le difficile parcours d’une femme pour s’extirper des rets de son mari.

Close,Up,Of,Man,Hand,Pull,The,Collar,Of,A
©Shutterstock
En mars 2020, alors que la Belgique s'apprête à entrer dans une période de confinement suite à la pandémie de Covid 19, Manon Terwagne, qui suit des études d'assistante sociale à Namur, décide de s'atteler à l'écriture d'un roman. "J'écris depuis toujours et cela faisait longtemps que je voulais terminer un roman", raconte la jeune femme que l'on joint par téléphone à La Réunion où elle effectue un Erasmus en pédo-psychiatrie. Avec Emprise,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité