Une balade au cimetière des livres oubliés

Gérard Oberlé en a recensé une centaine, des plus méconnus aux plus farfelus.

Une balade au cimetière des livres oubliés
©Luca Dal Molin/pexels
On se trompe si l’on croit que l’imprimerie n’a publié que des bibles, de la poésie, les tragédies de Shakespeare et de Racine, etc. Une pléiade d’érudits, de femmes du monde, d’esprits curieux, de joyeux farceurs ont réussi à publier les récits les plus farfelus, les études les plus insolites, les témoignages...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet