S’aimer malgré tout ce qui (a priori) sépare

Nick Hornby revient avec une comédie romantique réunissant deux êtres qui nouent la relation qu’ils n’attendaient pas.

S’aimer malgré tout ce qui (a priori) sépare
©Shutterstock
Se replonger dans le parcours littéraire de Nick Hornby (Redhill, 1957) permet de renouer avec une autre époque et ses jalons, dont certains inoubliables. Souvenez-vous : Carton jaune (1998), À propos d'un gamin (1999), Haute fidélité (2000), La Bonté, mode d'emploi (2001), Juliet, naked (2010)… Figure incontournable de la pop culture, l'écrivain britannique, également devenu scénariste à succès,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité