"Nous, les enfants de l’archipel" et d’Astrid Lindgren

"Nous, les enfants de l’archipel" vient d’être traduit en français. Illustre dans son pays, l’autrice de Fifi Brindacier y menait ses combats. Du féminisme à la défense des animaux, sa parole était entendue.

"Nous, les enfants de l’archipel" et d’Astrid Lindgren
En littérature jeunesse, la parution pour la première fois en français d'un roman d'Astrid Lindgren (1907-2002) fait figure d'événement. Presque aussi célèbres en Suède que les aventures de Fifi Brindacier, celles de Nous, les enfants de l'archipel, ces enfants que nous sommes tous, en quelque sorte, viennent d'être traduites par Alain Gnaedig...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité