Un festival "littérature passion" en Haute Provence

Du 25 juillet au 14 août, on parlera littérature, remous du monde et musique au cœur du Luberon.

Vue depuis le domaine des "Davids" dans le Luberon
Vue depuis le domaine des "Davids" dans le Luberon ©Frederik Vercruysse

Un festival littéraire belgo-français encore tout jeune prend son essor cette année dans le Luberon et les Alpes de Haute-Provence, dans deux lieux, du 25 juillet au 14 août : les Davids et le Bleuet.

Banon, village haut-perché abrite la plus belle librairie de France en milieu rural, Le Bleuet, avec plus de cent mille livres en rayon et de nombreuses rencontres proposées par Isabelle et Marc Gaucherand, perpétuant la tradition littéraire de cette région française qui vit grandir Bosco, Camus, Char et Giono.

Le domaine vinicole proche des Davids de la Belge Sophie le Clercq est devenu aussi un domaine artistique au milieu d'un paysage magnifique. Avec son chai très contemporain dû à l'architecte Marc Barani, avec une fresque murale de l'artiste Yves Zurstrassen. L'architecte paysagiste belge Bas Smets qui vient de remporter le concours pour les alentours de Notre-Dame à Paris, y aménage un tracé long de plus de 2 km, pour révéler la grande diversité des paysages en lisière des Davids et y accueillir des sculptures contemporaines.

Le coeur du festival intitulé Littérature en Haute-Provence se tient sur trois jours, du 10 au 12 août au Bleuet et aux Davids avec des écrivains invités, des dialogues et des lectures. Les commissaires du festival sont Sigrid Bousset, Beatrice Delvaux et Marc Gaucherand. Caroline Lamarche viendra lire une nouvelle inédite intitulée Les Innnocents qu'elle a écrite en résidence aux Davids. Sorj Chalendon, auteur d'Enfant de salaud et Stefan Hertmans, auteur d'Une ascension, deux magnifiques et troublants romans sur notre passé nazi, discutent sur le thème Le nazisme, à quand la fin?

Le comédien Grégory Montel donnera une grande lecture de textes de Giono liés à la paix et lira d’autres textes à l’heure de la sieste.

David Van Reybrouck qui publie le 21 septembre, Revolusi, grande fresque historique sur l'Indonésie sur le mode de ce qu'il avait si bien réussi sur le Congo, dialoguera avec son éditrice Françoise Nyssen.

David Van Reybrouck
David Van Reybrouck ©D.R.

Dans une rencontre exceptionnelle, André Markowicz, grand traducteur des auteurs russes et l'écrivain ukrainien Andreï Kourkov parleront de « La Russie, la guerre, la paix ».

Vinciane Despret

Avant ce festival, d'autres moments culturels sont déjà proposés aux Davids depuis le 25 juillet, sous le titre général des « Estivales du Haut Calavon ».

Une exposition du photographe Gilbert Fastenaekens qui documente la transformation du domaine des Davids. On pourra y écouter Ilja Leonard Pfeijffer (auteur du best-seller Hotel Europa, un des coups de coeur de La Libre pour cet été), la philosophe-éthologue, Vinciane Despret, l'avocat et écrivain Philippe Sands et Bart Van Loo, l'auteur à succès des Téméraires.

De nombreux concerts se tiendront sur la terrasse des Davids face au paysage ainsi que des moments gastronomiques et des dégustations commentées par Eric Boschman.

Ce festival se clôturera par un concert violon-piano rejouant les musiques que Proust écoutait au Ritz


Infos: https://estivaleshautcalavon.fr