L'autrice belge Isabelle Wéry nous envoie un "Selfie de Chine"

Chocs d’images et de contrastes, écrits en pyjama et en liberté dans une ville insondable, Shanghai, où se côtoient toutes les excentricités. L'écrivaine confirme son talent et son espace dans le paysage littéraire

Shanghai,,China,-,October,12,,2019:,Tianzifang,Old,Street,Shop
©Shutterstock
Selfie de Chine… Envie de continuer. Un sentiment de second degré, d'humilité, de liberté, une posture d'autrice - en parlant d'elle, on n'oserait écrire auteure - venue confirmer l'interstice...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité