Quand la Reine Elizabeth découvre que lire rend heureux

Facétieux, Alan Bennett imagine une Elizabeth d’Angleterre succombant aux charmes des livres.

775416689
©AFP
Les récentes célébrations de son jubilé de platine l'ont à nouveau prouvé : la reine Elizabeth d'Angleterre ne craint pas de paraître décalée ; on peut même imaginer qu'elle y prend un certain plaisir. Après une apparition aux côtés de James Bond pour l'ouverture des Jeux olympiques de Londres, en 2012, le monde entier a pu la voir en juin dernier partageant le thé avec l'ours Paddington, lors d'une délicieuse séquence. On ignore si elle a lu Alan Bennett, mais ce ne serait pas une surprise. Car, en 2007 déjà, le romancier britannique - qui, par la suite, allait nous...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité