Le surprenant destin d’Augustin Mouchot et de sa marmite solaire

De sa plume chamarrée, l'écrivain franco-vénézuélien Miguel Bonnefoy sort de l’ombre un savant oublié.

Après avoir racheté le brevet d'Augustin Mouchot, Abel Pifre imprima un journal par chaleur solaire.
Après avoir racheté le brevet d'Augustin Mouchot, Abel Pifre imprima un journal par chaleur solaire. ©La Nature, 26 août 1882, n°482 - Illustration Louis Poyet
Miguel Bonnefoy est un fabuleux conteur. Il le prouve encore avec L'inventeur, son quatrième roman. Depuis Le Voyage d'Octavio en 2015 jusqu'à Héritage (2020) en passant par ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité