Seize titres français et seize titres étrangers sélectionnés pour le prix Femina

Cette annonce fait suite à celles des prix Goncourt et Renaudot. Verdict le 7 novembre.

Seize titres français et seize titres étrangers sélectionnés pour le prix Femina

Après le Goncourt et le Renaudot, le jury du prix Femina, présidé par Evelyne Bloch-Dano, a à son tour révélé ses listes de premiers sélectionnés. Seize titres français ont été retenus : L'Inventeur de Miguel Bonnefoy (Rivages), Le cœur ne cède pas de Grégoire Bouillier (Flammarion), Long Island Baby de Thierry Clermont (Stock), On était des loups de Sandrine Collette (Lattès), Vivre vite de Brigitte Giraud (Flammarion), Le Dernier des siens de Sybille Grimbert (Anne Carrière), Un chien à ma table de Claudie Hunzinger (Grasset), Quand l'arbre tombe d'Oriane Jeancourt-Galignani (Grasset), Petite Sœur de Marie Nimier (Gallimard), Trouver refuge de Christophe Ono-Dit-Biot (Gallimard), Tenir sa langue de Polina Panassenko (L'Olivier), Taormine d'Yves Ravey (Minuit), GPS de Lucie Rico (POL), Un singe à ma fenêtre d'Olivia Rosenthal (Verticales), L'Heure des oiseaux de Maud Simonnot (l'Observatoire) et L'Épouse d'Anne-Sophie Subilia (Zoé).

Prochaines sélections en octobre

Seize titres étrangers sont également en lice : Le Choix de Viola Ardone (traduit par Laura Brignon, Albin Michel), Oh, Canada de Russell Banks (traduit par Pierre Furlan, Actes Sud), Mes fantômes et moi de Gabriel Byrne (traduit par Diane Meur, Sabine Wespieser), Le Cartographe des absences de Mia Couto (traduit par Elisabeth Monteiro Rodrigues, Métailié), La Dépendance de Rachel Cusk (traduit par Blandine Longre, Gallimard), La Douceur de l'eau de Nathan Harris (traduit par Isabelle Chapman, Philippe Rey), Le 34 septembre d'Angelika Klüssendorf (traduit par Justine Coquel, Jacqueline Chambon), Les Abeilles grises d'Andreï Kourkov (traduit par Paul Lequesne, Liana Levi), Le Lâche de Jarred McGinnis (traduit par Marc Amfreville, Métailié), Stern 111 de Lutz Seiler (traduit par Philippe Giraudon, Verdier), Nous, les Allemands traduit d'Alexander Starritt (traduit par Diane Meur, Belfond), En mémoire de la mémoire de Maria Stepanova (traduit par Anne Coldefy-Faucard, Stock), Real Life de Brandon Taylor (traduit par Héloïse Esquié, La Croisée), Le Magicien de Colm Tóibín (traduit par Anna Gibson, Grasset), Une rétrospective de Juan Gabriel Vasquez (traduit par Isabelle Gugnon, Seuil) et Vers le paradis d'Hanya Yanagihara (traduit par Marc Amfreville, Grasset).

Les prochaines sélections seront annoncées les mardis 4 et 25 octobre. Quant à la remise des prix, elle se déroulera le lundi 7 novembre dans le cadre du musée Histoire de Paris - Carnavalet. G.S.