Quand un artiste raconte aux enfants l'ombre qui se penche au-dessus de son épaule

Avec "Ma plus belle ombre", Carl Norac et Gaya Wisniewski signent un des albums les plus bleus et lumineux de la rentrée.

Quand un artiste raconte aux enfants l'ombre qui se penche au-dessus de son épaule
©Gaya Wisniewski
On imagine souvent l'artiste seul, face à sa table de dessin ou de travail, isolé du bruit du monde et du vent qui passe. Mais il...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité