Alain Mabanckou fait parler les morts

Dans "Le commerce des Allongés", la lutte des classes se poursuit jusqu’au cimetière.

Alain Mabanckou fait parler les morts
©Sébastien Micke
C'est un grand plaisir de retrouver Alain Mabanckou dans un café près de la Grand-Place à Bruxelles autour de son délicieux roman Le commerce des Allongés. Depuis Verre cassé et M émoires d 'un porc- é pic (prix Renaudot), cet écrivain né à Pointe-Noire,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité