Une confession pour preuve d’amour

Russell Banks signe le portrait d’un homme livrant son ultime vérité. Un roman crépusculaire.

The,Shadow,Of,A,Man,Sitting,In,A,Chair,On
©Shutterstock
Dans la traduction anglaise de La mort d'Ivan Ilitch de Léon Tostoï, juste avant de rendre son dernier souffle, Ivan Ilitch souhaite dire aux siens : "Forgive me". Trop affaibli, il ne parvient à prononcer que "forego". En choisissant pour titre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité