Dans la boîte noire de l’acteur

Tout en évoquant ses souvenirs, d’enfance surtout, Gabriel Byrne ouvre les portes de sa mémoire émotionnelle.

Gabriel Byrne se souvient avec précisions de ses parents, de ses voisins de Dublin, et chacun est, en quelque sorte, un fantôme qui habite en lui, le hante.
Gabriel Byrne se souvient avec précisions de ses parents, de ses voisins de Dublin, et chacun est, en quelque sorte, un fantôme qui habite en lui, le hante.
Vous ne voyez pas très bien qui est Gabriel...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité