Les vacances arrivent et inspirent les auteurs illustrateurs jeunesse. A la veille des grands départs, de nombreux livres parlent de voyage. Petite balade à travers prés ou ...dans l'espace.Pour tous les goûts et tous les âges.

Le grand voyage


S'il est deux garnements avec lesquels on partirait volontiers en vacances, ce sont Emmet et Cambouy. Emmet, pourtant, ne se doute de rien. Allongé dans son canapé, il émerge de sa sieste lorsque Cambouy arrive en trombe pour lui annoncer que ce sont les vacances. La nouvelle les réjouit tellement qu'ils ouvrent une bouteille de pétillant aux fleurs mauves. Et décident, globe terrestre à l'appui, de faire un grand voyage. L'un rêve de se poser au bord de la rivière, l'autre, le petit Cambouy, bien sûr, de partir le plus loin possible. Mais lorsqu'il s'agit de réellement couper le cordon avec la maison, de planter la tante au fond du jardin, voire un peu plus loin, et de connaître les premières frayeurs de la nuit étoilée, le ton change un peu. Un joyeux album sur les peurs et les façons de les surmonter, à travers prés, vents, marées et idées.

Karen Hottois et Delphine Renon, Seuil jeunesse; 56 pp., env. 13,90 €. Dès 5 ans.

Les aoûtiens

© Frédérique Bertrand

Dès que l'été, et ses embouteillages, se profile, on parle des juillettistes et des aoûtiens.

Ceux des toujours aussi talentueux Olivier Douzou et de Frédérique Bertrand, deux grands noms de la littérature jeunesse, nous emmènent dans un univers tout différent, plein de finesse, de subtilité, de poésie et de modernité. Un album intelligent, à deux champs visuels, à la lisière du réel et de l'imaginaire, dans le potager d'un grand-père maçon, qui explique la vraie vie, la beauté des petits pois et des plans de tomates à son petit-fils, Pierre. Pendant ce temps, celui-ci réalise que Geneviève, la vache attachée au piquet, est en train de prendre le large, que le mur de briques, s'éclaircit et que les extra-terrestres gagnent du terrain. Comme le noir et blanc. Petit Pierre ne perd pas une miette de ce qui se trame pendant que poussent les salades. Décalées et pleines d'humanité, les illustrations de Frédérique Bertrand racontent l'histoire, elles aussi.

Olivier Douzou et Frédérique Bertrand, Rouergue, 48 pp, env. 16,50 €. Dès 5 ans.

Seul sur Mars

© John Agee

Ce petit bonhomme-là ne doute de rien. Et si personne ne peut imaginer une vie sur mars, il est certain, lui, d'y trouver quelqu'un. Il erre, comme une âme en peine, sur cette planète déserte qu'il commence à trouver sinistre. Pendant ce temps, il se balade avec des biscuits au chocolat en guise de cadeau mais se demande s'il va trouver quelqu'un à qui les offrir. Jusqu'à cette fleur qui lui rend espoir. Un album original et plein d'humour grâce à la lecture que permettent les illustrations.

Jon Agee, Seuil jeunesse, 36 pp., env. 13,90 €. Dès 5 ans.

Les voyages de ma grand-mère

© Christopher Corr

Les voyages, on les projette ou on s'en souvient, tout dépend souvent de l'âge qu'on a. Dans ceux de cette grand-mère, le souvenir prime. D'autant que la dame en question a fait le tour du monde. La Chine, la Russie, l’Égypte n'ont plus, ou presque, de secret pour elle. Mais si ses jambes ne la portent plus, sa tête, elle l'emmène bien loin. La voici qui raconte New Delhi à sa petite fille. A moins de mettre le cap sur Rome et le Colisée. Ou vers la vieille ville de Jérusalem. A force de partir dans sa tête, il se peut qu'elle se perde. Elle a la tête ailleurs disent les membres de sa famille, pour ne pas nommer la maladie d'Alzheimer dans cet album coloré et naïf où chaque double page emporte au royaume de l'imaginaire.

Juliet Rix et Christopher Corr, Gallimard jeunesse, 32 pp; env;14,90€. Dès 4 ans.

Le Petit Prince

© Joann Sfar

Nombreux sont sans doute ceux qui ont encore en mémoire la voix de Gérard Philippe pour conter le livre le plus vendu au monde: Le Petit Prince de Saint-Exupéry. Perché sur sa planète, les cheveux blonds au vent, il se tenait prêt à s'envoler sur la couverture d'un 33 tours qui a beaucoup tourné.. Cette fois, c'est un livre CD qui sert d'écrin au célèbre conte philosophique. Et quel écrin! Illustré par Joann Sfar , le récit est mis en musique par Marc-Olivier Dupin et interprété par les 40 musiciens de l'Orchestre de chambre de Paris et par le comédien Benoît Marchand. Ce projet est né en vue d'un spectacle, deux concerts donnés à la Philharmonie, les 5 et 6 mars derniers. " J'ai relu le texte et je suis tombé par hasard sur la bande dessinée de Joan Sfar, d'une modernité et d'une énergie formidables. J'ai alors imaginé un spectacle total" confie Marc-Olivier Dupin. A défaut de spectacle, cet album et ses 120 pages offriront un voyage inoubliable à travers l'espace et l'universalité de la musique, voyage auquel le trait inquiet et nerveux de Joann Sfar donne une nouvelle dimension.

D'après Antoine de Saint-Exupéry, mis en musique par Marc Olivier Dupin, interprété par les 40 musiciens de l'Orchestre de chambre de Paris et par le comédien Benoît Marchand, illustré par Joann Sfar, Gallimard jeunesse, hors-série musique, 48 pp, env. 24,90 €. Dès 6 ans.


Le grand voyage

© Julie Mosrtad

Les voyages ne sont pas toujours synonymes de vacances. Comme dans l'album de Camille Andros et Julie Morstad qui part du point de vue d'une robe pour raconter l'exil, un tour du monde, des souvenirs heureux, des retrouvailles. A l'époque où les heures semblaient plus lentes et la vie plus simple, une maman coud une jolie robe sur sa fillette. Toutes deux ne se quittent plus, vont à l'école, sautent à la corde jusqu'au jour du grand départ. Sur le bateau, elles continuent leurs jeux, aperçoivent enfin la statue de la liberté. Alors que de belles aventures les attendaient encore, le destin s'en mêle. Arrivée à New York, la robe est pliée et rangée au fond d'une malle. Il faudra attendre longtemps, et voyager beaucoup, dans l'espace, dans le temps et dans la mémoire, avant que les deux complices se retrouvent dans cet album empreint de délicatesse et de poésie.

Camille Andros et Julie Morstad, Gallimard jeunesse, 40 pp; env. 13,50 €. Dès 6 ans.

Classe de lune

© John Hare

Belle expédition aussi pour ces apprentis astronautes partis en classe de lune et sautant allégrement d'un cratère à l'autre. Rien de tel que la lune comme poste d'observation pour admirer et dessiner la grande bleue. Mais voilà que notre artiste en herbe somnole et rate la navette spatiale. Damned. Puisqu'il en est ainsi, il continue à dessiner et rencontrera, contre toute attente, d'étranges et nombreux camarades. Original et sans parole, Classe de lune nous en apprend beaucoup sur les vertus de l'art et de solidarité. De l'intérêt de prendre de la hauteur.

John Hare , Pastel, 44 pp; env. 14 €. Dès 6 ans.

Antarctique

© Giulia Vetri

L'Antarctique, c'est un peu le bout du monde, une terre de glace lointaine, le dernier continent exploré par l'homme , la terre des manchots, des phoques et des baleines, un voyage incroyable dans cet océan de clarté et d'icebergs bleutés. C'est là que nous emmène le documentaire animé de Giulia Vetri qui remonte à la géographie de Ptolémée, à l'époque de la Terra australis incognita. Puis évoque la découverte de ces animaux aux plumes d'oiseaux et qui, pourtant, nagent comme des poissons. Élégant, de belle facture, avec ces doubles pages coupées et à rabat, ses cartes et dessins délicats, voilà un livre qui fait rêver et retrace la belle épopée du continent blanc.

Giulia Vetri, traduit de l'italien par Camille Giordani-Caffet, De La Martinière jeunesse, 52 pp. Env. 18 €. Dès 7 ans.

Les folles machines de Léonard de Vinci

© Renaud Vigourt

Sous les feux de la rampe, en raison du cinq-centième anniversaire de sa mort, Léonard de Vinci, peintre, architecte, ingénieur et créateur de fêtes merveilleuses, inventera de nombreuses machines, plus folles les unes que les autres, dont, afin de répondre à sa passion pour le vol, la vis aérienne, un engin doté d'une voile en spirale qui tourne rapidement afin de monter dans les airs. Mais aussi, le parachute, l'ornithoptère, ou encore le chariot automobile. Autant d'inventions décrites avec clarté, détails, illustrations majestueuses et surtout explicites de Renaud Vigourt puisqu'elles permettent à l'enfant de passer de la théorie à la pratique.

Nathalie Lescaille Moulènes et Renaud Vigourt, De La Martinière jeunesse, 40 pp, env. 14,90 €. Dès 7 ans.

Elliot vient de Mars

© Rouergue

Et les femmes de Vénus... On connaît la chanson mais pas, pour autant, le mode d'emploi qui permettra de toucher la belle en plein cœur. Elliot, le héros lunaire de Cécile Chartre, en pince pour Lisa, mais il ne sait pas comment lui déclarer sa flamme. Sa grande sœur, qui semble découvrir son existence, lui explique comment se faire remarquer. Peu importe qu'il soit petit et freluquet, si Lisa se sent comprise par lui, elle le regardera autrement. Il voudra tout de même se prendre pour un extra-terrestre afin d'attirer la lumière. Mais la vie en décidera autrement. L'arrivée en classe d'une célèbre soprano tordra le cou aux théories du genre et permettra, entre autres, à Lisa de briller au football. Un petit roman de la collection dacodac décalé et d'actualité.

Cécile Chartre, Rouergue, 80 pp, env. 8,50 €. Dès 8 ans.