"Tintin au Congo" est depuis de nombreuses décennies accusé de racisme. Plusieurs associations ont déjà réclamé la fin de la publication de la BD au motif qu'elle est discriminante à l'égard des personnes de peau noire. Si la justice belge a tranché en 2012, assurant que "Tintin au Congo" n'était pas raciste, certains pays (comme la Grande-Bretagne) classent l'album dans les rayons pour adultes ou préfèrent éviter les plaintes en mettant un avertissement en évidence sur la première page.

C'est à présent au tour de "Tintin en Amérique" de faire l'objet de soupçons de racisme. Comme le rapportent nos confrères du Huffington Post, qui citent Radio Canada, cet album "dégage une vision péjorative des Autochtones qui sont appelés 'peaux rouges' par Hergé".

Des habitants de Winnipeg, dans le sud du Canada, viennent ainsi d'exiger le retrait de la BD des rayons des librairies "Chapter's". Selon une résidente, "les Indiens sont présentés comme des êtres sauvages et dangereux", alors que "le petit Tintin, sans défense, fait écho au racisme que nous subissons ici"

"Tintin en Amérique" a finalement été retiré de la vente durant... un jour. Chapter's est en effet revenu sur sa décision, estimant que l'album "n'incitait pas à la violence, ne contenait pas de la pédophilie ou ne présentait pas des instructions sur la fabrication d'armes".