À la suite de la consigne du gouvernement fédéral de fermer l'ensemble des bibliothèques publiques jusqu'au 3 avril inclus, le service de la Lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles et les bibliothèques flamandes élargissent leur offre numérique afin de garantir un accès facilité à la culture malgré le confinement. La plateforme de prêt numérique Lirtuel a modifié ses règles d'accès et permet dès à présent gratuitement l'emprunt de huit livres à la fois. De plus, toutes les nouvelles inscriptions seront maintenant automatiquement validées dans les 24 heures.

"Nous nous renseignons encore sur tout ce qui est relatif aux droits d'auteurs mais de nombreuses bibliothèques préparent également des capsules vidéo pour les enfants", confie vendredi Jean-François Füeg, directeur adjoint du service de la Lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

En Flandre, les bibliothèques assurent désormais un accès gratuit aux livres interactifs pour enfants de Fundels. Les archives du journal Gopress seront également ouvertes gratuitement, afin que les enseignants et les élèves puissent travailler depuis leur domicile sur des travaux d'actualité. L'accès sera valable tant que les mesures concernant le nouveau coronavirus seront en vigueur, indique-t-on vendredi.

"Les parents et les enseignants recherchent des activités pour occuper les petits et les grands enfants dans les semaines à venir. La bibliothèque prouve son utilité en ces temps de crise avec des initiatives autour des livres, journaux et magazines numériques pour enfants", déclare Bart Beuten, directeur de Cultuurconnect, point d'appui numérique pour les bibliothèques flamandes.