"J'écris comme je travaille / à la chaîne / à la ligne." Auteur de l'abondamment salué À la ligne – paru en janvier 2019, le livre fut couronné du Grand Prix RTL/Lire, du Prix Régine Deforges, du Prix Jean Amila-Meckert, du Prix du premier roman des lecteurs de la Ville de Paris, du Prix littéraire des Étudiants de Sciences Po ou encore du Prix Eugène Dabit du roman populiste –, Joseph Ponthus, né à Reims en 1978, est décédé mardi des suites d’un cancer, a annoncé son éditeur La Table Ronde.


Un changement de parcours personnel et professionnel conduit celui qui fut pendant dix ans éducateur spécialisé en région parisienne à vivre de missions d’ouvrier intérimaire le menant d’une poissonnerie à un abattoir industriel. Expérience que relate Joseph Ponthus dans À la ligne avec une singularité d’où naît, écrivait notre collègue Geneviève Simon, "une puissance d’évocation hors du commun".

De ce récit sous-titré "Feuillets d’usine", où il décortique notamment la machine à broyer de l'humain qu'est l'industrie agroalimentaire, Michel Bernard tirera un captivant seul en scène interprété par Gaël Soudron, présenté il y a juste un an au Poème 2.