A Jijé - pseudonyme phonétiquement formé par les initiales de Joseph Gillain -, un double hommage est rendu depuis quelques semaines à Bruxelles: d’une part, au Centre belge de la bande dessinée (20, rue des Sables) jusqu’au 30 janvier 2011, dans le cadre de l’exposition "L’atelier de Franquin, Jijé, Morris et Will" (cf. LLB du 17 juin); d’autre part, à la Maison de la bande dessinée (1, boulevard de l’Impératrice, attenante à la Gare centrale) où, jusqu’au 17 octobre, par les soins de François Deneyer, on peut admirer des planches originales et, surtout, de nombreux tableaux de Jijé/Gillain (cf. LLB du 21 juin).

Simultanément, un autre bienvenu "coup de chapeau" est adressé à ce géant belge du Neuvième art: à Jambes (près de Namur) jusqu’au 12 septembre prochain, en la Seigneurie d’Anhaive, centre d’archéologie, d’art et d’histoire de la localité. De Joseph Gillain (né à Gedinne le 13 janvier 1914, décédé le 20 juin 1980 à Versailles), l’exposition rend compte des multiples facettes car Jijé ne fut pas seulement le fécond maître de la Bande dessinée qu’on sait, mais également un peintre dont les toiles rayonnent de bonheur, elles qui sont autant d’hymnes à la vie, qu’il s’agisse de paysages, d’intérieurs, de portraits, de nus, de fleurs ou de marines. Via quelques études, l’intéressant catalogue salue les talents du père spirituel de Blondin et Cirage, Valhardi et Jerry Spring, magistral biographe par l’image du Christ ("Emmanuel", en collaboration avec l’abbé Balthasar), de Don Bosco, Christophe Colomb, Baden Powell et autres Charles de Foucauld. Un recueil où l’on lira notamment des pages d’Erwin Dejasse ("L’effervescence désinvolte"), Joseph Dewez ("Joseph Gillain, illustrateur au service de la langue wallonne"), Carmen Genten ("Jijé graveur"), Pierre-Paul Dupont ("Joseph Gillain peintre"), etc. Jacques Dutrey a établi la bibliographie de l’artiste; quant à Nicolas et Romain Gillain, ils évoquent son parcours pédagogique tandis que Romain et Philippe Gillain établissent un essai de chronologie de l’auteur de "Kamiliola" et de "Golden Creek" dont les éditions Dupuis ont déjà publié dix-sept volumes de "Tout Jijé".

Fr.M.

A la Seigneurie d’Anhaive (1, place Jean de Flandre, 5100 Jambes; tél. 081-32.23.30) jusqu’au 12 septembre 2010, du lundi au vendredi de 13h30 à 17h30; le samedi de 9h à 13h; le dimanche (jusqu’à la fin d’aôut) de 14 à 18 h. Jijé... Un artiste wallon au service de la bande dessinée / Collectif sous la direction de Jacques Toussaint Catalogue illustré , env. 25€.