L'écrivain néerlandais Hafid Bouazza, en mauvaise santé depuis un certain temps, est décédé à l'âge de 51 ans jeudi dans un hôpital de sa ville natale, Amsterdam, indique son éditeur Querido.

Hafid Bouazza, né au Maroc, a fait ses débuts en 1996 avec le recueil de nouvelles "De voeten van Abdullah" (Les pieds d'Abdullah). Celui-ci lui a valu le prix E. du Perron.

Il a également reçu de nombreuses éloges pour le roman "Paravion" (2003), qui a été nommé pour le prix littéraire AKO et récompensé par le Gouden Uil (la Chouette d'or, prix littéraire belge, NDLR.). Son dernier roman, "Meriswin", est sorti en 2014.