Livres - BD Entrer dans "Les Secrets de vos rêves" avec Tobie Nathan. L’exploration d’un univers onirique à interpréter au-delà des évidences.

Rêver un impossible rêve, au bout d’une espèce de quête inaboutie de l’inaccessible étoile. Parmi "les forêts touffues de nos nuits", comme dit aussi Tobie Nathan (Le Caire, 10 novembre 1948), psychologue émérite, héritier de Georges Devereux, fondateur de l’ethnopsychiatrie. Tobie Nathan qui élucide pour nous les secrets de nos rêves, cette perpétuelle aventure noctambule dont on se réveille, au petit matin, échevelé, ébouriffé, hagard. Sans directement percevoir le sens de cette mise en scène, mais en saisissant parfaitement, décidément, que l’inconscient est tellement plus inventif que l’état d’éveil. Le rêve, en somme, serait plus intelligent que le rêveur.

"Dormir, c’est mourir un peu", on le savait, mais c’est également renaître aussitôt. Dût-il tirer de son dernier livre une certitude, le Pr Nathan affirme qu’"on rêve de questions fondamentales, de philosophie de la vie, de métaphysique". Le couple y est omniprésent : "En rêve, nous sommes tous polygames, tant les hommes que les femmes… Non parce que le rêve autorise l’expression de pulsions perverses, comme on nous l’enseignait naguère encore, mais du fait qu’il brasse inlassablement les possibles". On passe en revue les chances qu’on n’a pas saisies, ou auxquelles on aurait renoncé.