La seule biographie autorisée de Margaret Thatcher paraît mardi, quinze jours après sa mort, et dévoile une face intime de la Dame de fer en évoquant notamment ses amours de jeunesse, selon de premiers extraits publiés samedi par le Daily Telegraph.

L'ouvrage a été rédigé par l'ancien rédacteur en chef de ce journal proche du parti conservateur, Charles Moore, qui a longuement interviewé l'ancien Premier ministre britannique.

Margaret Thatcher lui a facilité l'accès à son entourage, a mis à sa disposition correspondances privées et documents gouvernementaux, mais à condition que cette biographie -qu'elle n'a jamais lue- ne soit publiée qu'après sa mort.

Le premier volume qui sort mardi s'intitule "Not for Turning", en référence à une expression de Margaret Thatcher restée célèbre, résumant son refus des volte-face en politique. Il couvre les années de jeunesse de Margaret Thatcher née Roberts, son accession à Downing Street, et s'achève en 1982 après la guerre des Malouines.

L'auteur est en train de terminer le deuxième tome, "Herself Alone". Charles Moore a notamment pu consulter quelque 150 lettres adressées par Margaret Thatcher à sa soeur Muriel dans les années 1940-1950, dans lesquelles la jeune femme évoque ses aventures amoureuses, d'abord avec un élève officier, Tony Bray, rencontré à Oxford.

Puis avec William Cullen, un agriculteur d'origine écossaise, qu'elle rencontre en 1949 alors qu'elle est candidate du parti conservateur dans la circonscription de Dartford. Mais rapidement, elle semble désireuse d'inciter le jeune homme à nouer une relation avec sa soeur.

"Je lui ai montré une photo de toi et moi ensemble et il a dit qu'il pouvait à peine nous distinguer, donc je pense que tu peux facilement te substituer à moi. Quand peux-tu venir pour un week-end?", demande-t-elle ainsi à Muriel, selon les extraits diffusés par le journal.

En avril 1949, Margaret présente William à sa soeur, qui finissent par se marier un an plus tard.

Dans ces correspondances, apparaît aussi celui qui deviendra le mari de Margaret, Denis Thatcher. Il y est notamment décrit comme "ayant un appartement à Londres, âgé d'environ 36 ans, plein d'argent, pas une créature très attirante, très réservé mais assez gentil".

Dans une autre lettre, elle confie aussi à sa soeur à propos de l'homme d'affaires qu'elle épousera en 1951, qu'il est "très impopulaire auprès de ses employés". "Il est beaucoup trop belliqueux dans ses rapports avec eux et ils n'aiment pas ça, naturellement", écrit celle qui s'est ensuite illustrée pendant son mandat de Premier ministre par son intransigeance.

De nombreux ouvrages ont déjà été consacrés à Margaret Thatcher, qui a elle-même publié des mémoires. Le quotidien The Guardian (gauche) se demandait samedi à propos de cette biographie autorisée si Charles "Moore, un fervent supporteur de Thatcher, était la bonne personne pour écrire avec objectivité".