Cinquième tome de la série Spirou et Fantasio, La mauvaise tête est paru en 1956, un an avant que Franquin lance son personnage à lui, Gaston Lagaffe. Une fois encore, cet album du Maître est entré au panthéon des incontournables de la bande dessinée.

Fantasio, tête de Turc désignée de cette série, est poursuivi pour un hold-up qu’il n’a pas commis malgré les apparentes preuves qui l’accablent et derrière lesquelles on retrouve l’inévitable cousin Zantafio. Pour tenter d’échapper à ses poursuivants, Fantasio se glisse – anonymement, pense-t-il – dans un peloton d’une course cycliste, le Tour du Midi, qui ressemble à s’y méprendre au Tour de France. Une astuce qui va tourner au cauchemar pour le plumitif peu coutumier de ces efforts.

Le début d’une séquence graphique de six pages absolument exceptionnelles. Du bonheur à l’état pur.

Franquin : La mauvaise tête, Éd. Dupuis. 7,99 €