Livres - BD

Chaque vendredi, La Libre sélectionne un livre paru en format "Poche" et vous en propose la critique.

Ce peut n’être qu’un infime mouvement à la limite du champ visuel. Ou une folle cavalcade entraînant dans son sillon un large tourbillon de poussière. Ou encore un simple sentiment, indicible, fragmentaire, néanmoins tenace. Dans la prairie, la menace est partout, pesant sur la moindre réalisation. Ceux qui y évoluent le savent, le vivent, à chaque instant. Ici, c’est la poisse qui parade avec nonchalance. Là, la générosité et la camaraderie surgissent de manière inattendue.

De sa plume racée et délicate, Céline Minard revisite avec panache le mythe de l’Ouest américain dans "Faillir être flingué", paru chez Rivages qui inaugure avec elle une nouvelle collection dédiée aux écrivains français. Quand nombre de ses compatriotes continuent à se passionner pour leur nombril, l’auteur du "Dernier Monde", "Bastard Battle" et "So long, Luise" offre à son imaginaire le meilleur d’elle-même en une convaincante célébration du "souffle de la vie sauvage, impitoyable, désentravée". Ce n’est donc pas sans raison que le jury du Femina l’a sélectionnée en vue de l’attribution de son prix.

"Il passait dans des coins d’une grande beauté où il suffisait de s’asseoir pour s’y trouver bien" : s’il ne fallait y survivre, la vie dans l’Ouest pourrait n’être que délectation. Il n’en est rien. Quelque part dans la plaine, une ville jeune en train de pousser attire à elle divers êtres hauts en couleur. L’intrépide Eau-qui-court-sur-la-plaine, seule survivante d’un clan indien qui a été décimé, prodigue discrètement soins et bienveillance, elle qui peut éloigner "l’œil vitreux du destin en lançant dans sa direction une herbe brûlée et un souhait" confié "au vent survolté". Les frères McPherson voyagent avec leur mère mourante dans l’espoir de dénicher un coin de terre qui deviendrait leur royaume. Elie Coulter a volé le cheval de Bird Boisverd, qui lui-même poursuit le coupable, la vengeance pour dessein. Xiao Niù est apprentie guérisseuse, poète, déjeteuse de sorts. Contrebassiste itinérante, Arcadia s’installe dans le saloon de l’inénarrable Sally. Zébulon porte en étendard ses rêves de liberté. Nils Antulle, l’"aubergiste", s’acharne depuis 20 ans à améliorer une race de moutons sauvages pour la qualité de sa laine. Au fil des pages, tout ce beau monde va se croiser, apprendre à se connaître, s’apprivoiser, tenter de vivre sans heurts. Maladies, morts, paris perdus au jeu, célébrations, fortune perdue puis retrouvée, trafics, bonheurs insoupçonnés, vols : l’Ouest de Céline Minard se pare des atours mythiques de l’épopée fondatrice. Son imaginaire et sa plume n’ont rien à envier aux grands auteurs américains - l’audace en sus.

"Faillir être flingué", Céline Minard, Rivages poche n° 841, 320 pp.