Livres - BD Patrice Gain a choisi le Montana pour cadre d’une intrigue haletante.

Les enfants sont punis par le péché de leurs parents." Cette phrase d’Henrik Ibsen que Patrice Gain a placée en exergue de "Denali", son premier roman, l’éclaire d’une lumière sombre et accusatrice. Comme naguère Céline Minard a su se montrer inspirée par l’Ouest américain ("Faillir être flingué", 2013), Patrice Gain, lui, s’empare des territoires immenses du Montana avec "Denali", un premier opus haletant, riche en rebondissements, à l’écriture alerte et rythmée, auquel il ne manque pas grand-chose (un travail éditorial plus serré) pour être un grand livre.