Dans la foulée du Repaire de la murène, Franquin, toujours sous l’influence du commandant Cousteau, nous propose cet album sur lequel on retrouve Will (le père de Tif et Tondu) aux décors et Rosy au scénario.

Embarquement pour Incognito City, la ville où se terrent tous les milliardaires. Le comte de Champignac y est détenu par l’affreux Juan Corto dos Orejas y Rabo qui a prévu de dévaliser la ville entière. Pour parvenir à ses fins, l’homme compte utiliser le gaz soporifique mis au point par le Comte.

Cet album contient aussi un autre récit : Quick super. L’aventure met en scène Monsieur Content, patron de la société éponyme, soupçonné du vol des voitures de sa société. Une accusation qui le rend fort… mécontent. Une aventure menée tambour battant, qui va nous permettre de retrouver une bonne partie des personnages du cirque Zabaglione.

Franquin : Les pirates du silence, Ed. Dupuis. 7,99€.