Livres - BD

C’est un choix qu’Elena Ferrante a posé dès la parution de son premier roman, L’amour harcelant, en 1992 : elle resterait dans l’ombre, préférant l’absence aux nécessités d’une exposition médiatique qui, selon elle, ne pourrait rien apporter à son travail. Aujourd'hui, un ensemble de textes divers éclaire le parcours de la romancière italienne, depuis ses débuts jusqu’au colossal succès de "L’Amie prodigieuse".