Comme nous l'avions pressenti, Marie Colot et Nancy Guilbert gagnent le prix Farniente, avec Deux secondes en moins (Magnard jeunesse, 2018 ) roman à quatre mains et au fil de l'émotion, qui a déjà remporté de nombreuses récompenses.

Ce prix de littérature jeunesse pour adolescents a été créé voici vingt ans, par la Ligue des familles, dans la foulée du prix Versele, qui s'adresse, lui, aux enfants.
Le principe est identique. Il s'agit de consulter un jury, d'adolescents, en l'occurrence, pour que les livres soient élus par ceux à qui ils s'adressent. Raison pour laquelle Marie Colot nous confiait être particulièrement heureuse d'être élue par ses lecteurs.

L'autrice belge, dont le succès va croissant, - elle vient aussi de remporter le Prix Première Victor avec Jusqu’ici tout va bien (Éd. Alice Jeunesse)- et sa co-autrice française étaient en lice dans la sélection Dromadaire, pour les 13 ans et plus. Les jeunes lecteurs se sont laissé emporter par ce récit choral à quatre mains, cette rencontre improbable entre Igor, défiguré depuis un accident de voiture, accident dont son père est responsable. Depuis Igor, s'isole, ne veut plus voir personne, subit de nombreuses interventions chirurgicales pour se reconstruire et se réfugie dans le piano. A la maison, les relations s'enveniment. Igor ne pardonne pas à son père.

Rhéa, elle ne se remet pas, et culpabilise, suite à la mort de son petit ami, Alex. Elle déménage. Ses relations avec ses copines de lycée changent également. Heureusemement, il y a la musique et ce professeur résilient, qui va s'arranger pour que ces deux écorchés de la vie unissent leurs mains et talents sur le clavier pour d'inoubliables sonates de Chopin.

Amy Reed gagne en sélection Chameau

© D.R

En sélection Chameau, pour les 15 ans et plus, l'heureuse lauréate est Amy Reed pour son roman Nous les filles de nulle part ( Albin Michel jeunesse,2018).

Originaire de Seattle, après avoir vécu à San Francisco pendant treize ans, elle réside actuellement en Caroline du Nord avec son mari Brian et sa fille Elouise.

Elle aborde ici un sujet qui a secoué l'Amérique.

Grace déménage et trouve dans sa nouvelle chambre des graffitis inquiétants, de véritables appels au secours : "Tuez-moi, je suis déjà morte". En même temps, dans la ville et le lycée, règne une atmosphère inquiétante, de violence des garçons envers les filles. Révoltée, Grace veut se battre contre cette injustice. Y arrivera-t-elle ? Un roman qui s'inscrit dans l'actualité et la lignée de #Me Too.

Une belle sélection donc pour cette cuvée 2020, qui célèbre les vingt ans du prix, qui se renouvelle pour l'occasion, avec l'arrivée des ASBL La trompette de Clio (spécialisée en littérature jeunesse et organisatrice du festival Cosmos) et Time 4 event, afin de connaître un nouveau souffle.

Confinement oblige, la fête du Farniente s'est déroulée de manière virtuelle et a permis aux lecteurs de débattre avec les auteurs invités et d'avoir accès à un petit bout de leur intimité, leur bureau, par exemple. C'est un peu comme entrer dans la cuisine d'un grand chef.